Accueil | Forums | Contacts | Crédits | Liens

ligne SNCF
         Dès 1833, soit six ans après la mise en service du premier chemin de fer en France, monsieur GIRIN, géomètre à CUBLIZE,dresse le plan d’un projet de chemin de fer qui lierait les lignes de MARSEILLE à PARIS par la voie la plus courte en suivant les vallées du REIN et de l’AZERGUES. Au milieu du XIX° siècles apparaissent les premiers projets d’une liaison ferroviaire entre PARAY LE MONAL et LYON. Il faut toutefois attendre 1866 pour que le conseil général du rhone place en tête du réseau des chemins de fer à exécuter dans le département la ligne LYON/GIVORS/PARAY LE MONIAL. La concession définitive de cette section est accordéeà la compagnie de paris à LYON et à la MEDITERRANEE en 1883. Cette artère permettra de délester le trafic marchandise de la ligne de BOURGOGNE en le reportant sur l’itinéraire du bourbonnais par MONLINS, PARAY LE MONIAL, LAMURE, LOZANNE, GIVORS. Le chemin de fer atteint LAMURE SUR AZERGUES tardivement avec l’ouverture de la section de LAMURE à LOZANNE, sur une voit, le 4 octobre 1895. La section PARAY LE MONIAL/LAMURE, très accidentée, est inaugurée le 6 septembre 1900. Elle ne comporte pas moins de 9 tunnels et 10 viaducs, et traverse les régions pittoresques du charolais, du BRIONNAIS et de l’AZERGUES. De 1910, avec l’ouverture de la section TASSIN/GIVORS et le raccordement de BADAN,à 1952, avec l’électrification de l’artère impériale PARIS/DIJON/LYON/MARSEILLE, la ligne verra circuler un flux important de trains de marchandises empanachés. Aujourd’hui, le trafic ferroviaire est plus modeste.
 
 
tunelle de vigue

 
rail du pont gaillard
gare de CLAVEISOLLES

 

 
 
 
 
Webmasters Alexis SANLAVILLE | CLAVEISOLLES Net© 2001 2003 Tous droits réservés.